Nouveautés



Ni silence ni pardon
L'inceste : un viol institué
Jeanne Cordelier et Mélusine Vertelune
Préface de Marie-France Casalis

Les récits de Jeanne Cordelier et de Mélusine Vertelune portent sur un type d’agression à caractère sexuel particulier, celui qui est défini comme incestueux. La fillette, qui en est victime, est complètement démunie, car une personne censée la protéger et l’aimer l’agresse, en fait son objet sexuel. La plupart du temps, la fillette se tait, par honte, par peur, par soumission à son entourage, parce qu’elle sait qu’elle ne sera pas crue. Et si elle parle, on la fait taire. Ainsi, en toute impunité se perpètrent des crimes aux conséquences dévastatrices sur les plans physique et psychologique.




Parution : février
Prix : 12,95 $ ; 12 € | PDF 9,99 $
Pages : 112
Format : 10,5 x 18 cm
ISBN : 978-2-923986-90-6
Collection : Militantismes






Mutations de l'univers médiatiques
Médias traditionnels et nouveaux
Sous la direction de Normand Baillargeon
Postface de Marc Laurendeau

Sous l’impact des Nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC), mais aussi des restructurations qui, depuis une vingtaine d’années, bouleverse le monde des médias de masse, on assiste en ce moment à de profondes mutations des entreprises. Les jours des médias traditionnels sont-ils comptés ? Comment le journalisme-citoyen en plein développement influence-t-il celui des médias de masse ? Assiste-t-on, comme on le suggère parfois, à l’émergence d’un salutaire contre-pouvoir citoyen au quatrième pouvoir ? Pour réfléchir à ces questions et à ces enjeux, des personnalités – Stéphane Baillargeon (Le Devoir), Florent Daudens (Radio-Canada), Philippe de Grosbois (À bâbord !), Chantal Francoeur, Anne Goldenberg, Isabelle Gusse, Simon Jodoin (Voir) ainsi que des membres du groupe Guet des activités paralogiques, propagandistes et antidémocratiques.


Parution : avril
Prix : 15,95 $ | PDF 11,99 $
Pages : 148
Formats : 12,7 x 20,32 cm
ISBN : 978-2-923986-97-5
Collection : Magazine À bâbord 
 
 
 
Aube dorée
Le livre noir du parti nazi-fasciste grec
Dimitri Psarras

Violences, persécutions raciales, assassinats, complicités policières et étatiques, « interventions » auprès des employeurs pour qu’ils licencient les travailleurs étrangers, banques alimentaires réservées aux « Grecs d’abord »… En 2012, le parti Aube dorée obtient 6,92 % des suffrages exprimés (425 981 voix) et 18 sièges, devenant ainsi la cinquième force politique du pays. La Grèce est le premier pays d’Europe à accueillir dans son parlement un parti ouvertement nazi. Comment un pays qui a subi l’occupation nazie peut-il permettre à un parti nazi de devenir une force politique importante ? Une enquête fouillée sur la montée de la peste brune grecque sur un fond de déstructuration sociale.
 
 

Traduit du grec par Panos Angelopoulos
Coédition avec Syllepse (Paris)

Parution : mai-juin
Prix : à déterminer
Formats : 12,7 x 20,32 cm
ISBN : 978-2-924327-02-9
Collection : Mobilisations
 
 
 
La crise du syndicalisme au Canada et au Québec
Réinventer le mouvement ouvrier
David Camfield

La crise des mouvements syndicaux québécois et canadien est profonde. Le patronat et les gouvernements sont partout à l’offensive, exigeant des concessions et les obtenant souvent sans trop rencontrer de résistance. Les liens entre l’entreprise et les syndicats sont désormais étroits. La démocratie dans les syndicats laisse beaucoup à désirer ; la base syndicale est démobilisée et démotivée. La solidarité entre syndicats est faible, tout comme celle entre le mouvement syndical, les autres mouvements sociaux et la masse des salariéEs non syndiquéEs. L’action politique des syndicats se limite généralement à des gestes symboliques d’appui à des partis ou des candidatEs qui, en pratique, acceptent et même promeuvent le néolibéralisme. D’où la nécessité, selon David Camfield, de réinventer le mouvement ouvrier.
 
Traduit de l'anglais (Canada) par Catherine Browne

Parution : mars
Prix : 23,95 $ | PDF 17,99 $
Pages : 264
Formats : 12,7 x 20,32 cm
ISBN : 978-2-923986-92-0
Collection : Mouvements 




 
 
 




 

Traite, prostitution, inégalité
Catharine A. MacKinnon



De nos jours, il n’y a pas plus de prise de position favorable à la traite des êtres humains à des fins d’exploitation sexuelle qu’il y a de prise de position publique pour l’esclavage. Il est également très difficile de trouver des partisanes déclarées de l’inégalité… Ce n’est pourtant pas le cas de la prostitution. Certaines personnes sont pour la prostitution. Plus nombreuses sont celles qui consi­dèrent politiquement correct de la tolérer. La plupart présument que, même si elle n’est pas réellement souhaitable, la prostitution est nécessaire, inévitable et sans dommage. Est-ce que la décriminalisation du proxénétisme et la légalisation des maisons closes assureront une plus grande sécurité physique aux personnes prostituées ? Contrairement à la Cour suprême du Canada, la juriste de réputation mondiale, Catharine A. MacKinnon, répond négativement à cette question. Elle soutient que « loin de rendre la vie des prostituées plus sûre, la décriminalisation totale de la prostitution peut même la rendre encore plus dangereuse ». 


Parution : février-mars
Prix : 12,95 $ ; 12 € | PDF 9,99 $
Pages : 128
Formats : 10,5 x 18 cm
ISBN : 978-2-923986-95-1
Collection : Mobilisations





L'empire du libre-échange
Claude Vaillancourt




Le libre-échange nous est présenté comme nécessaire à la prospérité. Ses résultats sont pourtant douteux. Sous son règne, les inégalités sociales s’accentuent, l’environnement se détériore et les conditions de travail se dégradent. Pourtant, on continue à le considérer comme la solution pour résoudre les difficultés économiques et relancer la croissance. Les accords de libre-échange ont un important dénominateur commun : ils favorisent les compagnies transnationales et affaiblissent la souveraineté des États. Ils libéralisent les marchés et les déréglementent en fonction des intérêts des grandes entreprises. Si bien qu’ils ont peu à voir avec la liberté ou les échanges commerciaux, mais bien avec la domination d’une oligarchie qui s’est dotée d’instruments juridiques dont la fonction est de consolider et de pérenniser son pouvoir. Écrit de façon concise et dans un langage accessible, ce livre fait la lumière sur le foisonnement d’accords qui transforment en profondeur et durablement le monde.



Parution : mars-avril
Prix : 12,95 $ ; 12 € | PDF 9,99 $
Pages : 160
Formats : 10,5 x 18 cm
ISBN : 978-2-924327-00-5Collection : Mobilisations 




Les murs murent !
Affiches de mouvements sociaux et politique du Québec
François-Guy Touchette
Préface de René Binette, directeur de l’Écomusée du fier monde

 
Depuis plus de quarante ans, François-Guy Touchette s’efforce de préserver l’affiche politique, communautaire, syn­dicale et populaire québécoise. Ce livre contient 142 affiches en couleur produites au cours des années 1960, 1970 et 1980. C’est là une excellente façon de préserver et de pérenniser la mémoire collective des luttes pour une plus grande justice sociale, les libertés démocratiques, contre l’exploitation et l’oppression. Dans les années 1960-1980, il y avait dans l’air politique du Québec un vent de changement social et l’affiche a été le moyen privilégié pour le dire haut et fort. L’affiche se conçoit comme un message formulant une invitation à participer à la chose publique. Après tout, c’est l’emploi auquel elle est destinée : nous informer et, peut-être, nous conscientiser !
 
 
 
 
Parution : mai-juin
Pages : 184
Prix : à déterminer
Formats : 7 x 10 pouces
ISBN : 978-2-923986-80-7
Collection : Mouvements


Lancement

Mutations de l'univers médiatique

médias traditionnels et nouveaux

Sous la direction de Normand Baillargeon

Postface de Marc Laurendeau


Le mardi, 13 mai 

de 17 h à 20 h

Bar Les Pas Sages

951, rue Rachel Est

Montréal



Lancement

Les murs murent !

affiches de mouvements sociaux et politiques du Québec

François-Guy Touchette


Le mercredi, 28 mai 

de 17 h à 19 h

Écomusée du fier monde

2050, rue Amherst, 

Montréal